En Allemagne, l’industrie nucléaire demande 15 milliards d’euros

Leave a comment
En Allemagne, l’industrie nucléaire demande 15 milliards d’euros

Le coût de la révolution énergétique allemande pourrait être revu à la hausse. Les principaux opérateurs du nucléaire en Allemagne demandent des dommages et intérêts suite à la décision de l’Etat de se retirer du nucléaire : 15 milliards au total.

E.ON, le géant de l’énergie allemande réclame 8 milliards d’euros et a porté plainte devant la cour constitutionnelle allemande. Cette cour transmettra cette plainte dans les jours à venir au gouvernement fédéral, au Bundestag et à 63 organisations dont la fédération allemande de l’industrie BDI et l’association Greenpeace.

Le second groupe nucléaire allemand, RWE a  suivi la même procédure, alors que le suédois Vattenfall devrait les imiter prochainement, mais aussi déposer une plainte devant un tribunal d’arbitrage de la Banque mondiale.

En Allemagne, plusieurs voix mettent en doute la possibilité de réaliser la transition énergétique de la façon dont le gouvernement l’a annoncé l’an dernier. RWE estime la sortie du nucléaire à 300 milliard d’euros, Siemens jusqu’à 1.700 milliards d’euros.

Le quotidien Bild considère que « l’objectif visant à porter la part des énergies renouvelables à 40% d’ici 2022, après l’arrêt de la dernière centrale nucléaire, semble inatteignable ».

Laisser un commentaire