Fessenheim : un prolongement de 10 ans sous conditions

2 comments

La centrale nucléaire alsacienne de Fessenheim pourra fonctionner 10 années supplémentaires selon l’ASN, à condition qu’EDF réalise un certain nombre de travaux et que les tests de résistance post-Fukushima, dont les résultats seront connus fin 2011, soient favorables.

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a reçu lundi le feu vert de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour continuer à fonctionner à  la suite de sa visite décennale. Il «est apte à être exploité pour une durée de dix années supplémentaires à condition de respecter un certain nombre de prescriptions», a indiqué le président de l’ASN, André-Claude Lacoste.

La dalle de béton sur laquelle a été construit le réacteur devra notamment être «renforcée» avant le 30 juin 2013 «afin d’augmenter sa résistance au corium (un magma en fusion consécutif à un refroidissement insuffisant du combustible, NDLR) en cas d’accident grave avec percement de la cuve». Seconde «prescription majeure» sur les 40 formulées par l’ASN : EDF devra installer un dispositif de secours destiné à évacuer la puissance résiduelle «en cas de perte de la source froide» avant le 31 décembre 2012.

L’avis de l’ASN a été rendu «sous réserve des conclusions des évaluations complémentaires de sûreté engagées après l’accident de Fukushima», a d’ailleurs précisé André-Claude Lacoste.

Ces tests de résistance demandés par la France et l’Europe visent à évaluer le comportement des installations en situation extrême. Un «rendez-vous» qui pourrait conduire l’ASN à «renforcer les prescriptions», précise son président. Il appartiendra ensuite à EDF ou au gouvernement de décider de poursuivre ou non l’exploitation du réacteur. Lundi, les organisations écologistes et antinucléaires ont appelé à la «fermeture immédiate» de Fessenheim.

 

Commentaires

  1. Sous-entendu, aujourd’hui comme depuis 30ans en cas d’accident nucléaire à Fessenheim menant à une fusion d’un des 2 coeurs de réacteurs, rien ne pourrait empêcher une fuite catastrophique de Corium au reste de l’Europe. Avec le nucléaire, ce n’est malheureusement pas chacun sa sécurité, à chacun sa souveraineté les amis. Vous prenez en otage un continent entier !

    Tekool
  2. J’espère que la France prends les bonne décisions concernant le nucléaire..

Laisser un commentaire