Grenelle : le gouvernement veut améliorer les performances du solaire

Leave a comment

Améliorer les performances écologiques et industrielles du parc photovoltaïque français. Tel est l’enjeu des Appels à manifestation d’intérêt (AMI) lancés par le gouvernement aujourd’hui dans le cadre du Grenelle de l’environnement avec un double enjeu : améliorer les rendements et diminuer l’impact environnemental de la filière.Le gouvernement a annoncé mardi le lancement de deux AMI afin  d’aider « les industriels français à renforcer leur compétitivité sur le marché national comme international et à développer des filières technologiques françaises innovantes« , ont indiqué les ministres de l’Ecologie, de l’Industrie et de l’Enseignement supérieur dans un communiqué commun.Le premier AMI, dit « solaire », vise à développer et expérimenter « en conditions réelles » des techniques innovantes de production d’énergie à partir du soleil (solaire thermodynamique, thermique et photovoltaïque à concentration), expliquent-ils.Il s’agit notamment d’expérimenter des « dispositifs performants de suivi du soleil ou de stockage de chaleur ». Le deuxième AMI, dit « photovoltaïque », vise à réduire les coûts de fabrication et accroître les performances des produits, selon le communiqué. « L’objectif est notamment de diviser par deux le coût du kilowattheure produit », précise-t-il.Le montant définitif consacré à chacun de ces appels à manifestations d’intérêt sera décidé « en fonction de l’excellence des projets présentés », indiquent les ministres Nathalie Kosciusko-Morizet, Eric Besson et Valérie Pécresse. « Au total, l’effort public consacré à la recherche et au développement sera multiplié par deux avec ces AMI », ajoutent-ils.

Laisser un commentaire