Guyane : du pétrole découvert en mer ‎

Leave a comment
"EXCLUSIF" MER DU NORD: Plateforme gaziere et petroliere.

Oui, la découverte de pétrole à 150 km au large de la Guyane annoncée hier est bien « historique ». Historique pour la population du plus pauvre des départements français. Historique sans doute pour la France, qui pourrait acquérir ― quelle aubaine ! ― un statut de producteur pétrolier de troisième voire de second rang d’ici une quinzaine d’années, le temps que le brut soit mis en production et que d’autres découvertes soient certainement faites dans les parages.

Désormais en France, on a du pétrole… Les groupes pétroliers Total et Shell ont annoncé, dans deux communiqués séparés, avoir fait une découverte historique au large de la Guyane. Ils ont, en effet, découvert du pétrole à environ 150 km au large de Cayenne. Le brut se situe à plus de 2 000 sous la surface de la mer.

Le forage, mené par la compagnie britannique Tullow Oil, avait débuté en mars, à la grande inquiétude des écologistes.

Selon un porte-parole de Total, qui détient 25 % du champ, il s’agit de la première découverte de pétrole au large du département d’outre-mer. « Ce forage est considéré comme à fort risque mais à fort enjeu », explique-t-on chez Total. C’est-à-dire que les probabilités de découverte étaient faibles mais que le potentiel de production pouvait être important.

Autant de réserves que dans le Golfe de Guinée ?

Pour les géologues, le sous-sol de la côte est de l’Amérique du Sud est similaire à celui, riche en hydrocarbures, du Golfe de Guinée en Afrique. Les deux étant reliés avant que les continents ne s’éloignent. Le puits Zaedyus, où a été trouvé le pétrole guyanais, a été foré dans une structure géologique que l’opérateur Tullow espérait être un « miroir » du champ Jubilee au large du Ghana, où il a été découvert 1,4 milliards de barils ces dernières années.

Six puits potentiels de forage

La France a-t-elle enfin trouvé son or noir ? Rien n’est moins sûr. Total et Shell restent prudents alors que les analystes pétroliers se montrent pleins d’espoirs. La découverte « ouvre un bassin entièrement nouveau », se félicite Bank of America (BofA)-Merrill Lynch. Pour la Royal Bank of Scotland, cette découverte « devrait probablement dépasser la plupart des attentes ». Tullow, Total et Shell ont déjà identifié six puits potentiels sur le champ Guyane Maritime, selon BofA.

Les écologistes inquiets

Cette découverte historique se heurte aux inquiétudes des écologistes. Ceux-ci soulignent que le forage est très profond, à près de 6 000 mètres (2 000 mètres sous l’eau et 4 000 dans le sous-sol océanique). La Guyane abrite également un éco-système hors du commun, avec notamment la plus grande barrière de mangrove du monde, un cauchemar à dépolluer en cas de marée noire comme celle qu’a connu le Golfe du Mexique en avril 2010. D’autant que le forage de Guyane est plus profond que le Deepwater horizon, qui a causé la marée noire en Floride et au Mexique.

 

Laisser un commentaire