Jusqu’à 1000 milliards d’euros d’investissements nécessaires d’ici 2025 en Europe

1 comment
eolien1

Selon une étude du cabinet KPMG, de 730 milliards à 1.000 milliards d’euros d’investissements seraient nécessaires dans le secteur énergétique en Europe d’ici 2025. Le cabinet parie sur un fort développement de l’éolien, du solaire, du charbon et du gaz.

D’après le cabinet d’audit, le secteur de l’éolien concentrera le plus d’investissements avec un montant de 237,6 milliards d’euros, suivi par le charbon (235,3 milliards), le solaire (180 milliards) et le gaz (142,6 milliards), d’ici 2025.

KPMG anticipe seulement 16,1 milliards d’investissements dans le nucléaire.

La plupart des investissements dans le charbon viendront d’Europe de l’Est, tandis que les investissements dans l’éolien et du solaire se feront en Europe de l’Ouest.

Ces investissements sont indispensables afin de répondre à la croissance de la demande (+23% d’ici 2025, soit +1,4% par an), remplacer les infrastructures existantes et réduire les émissions de CO2.

Le cabinet a également comparé le coût en termes d’investissements initiaux de chaque type d’énergie. Le solaire se révèle être l’énergie la plus coûteuse (5.000 euros par kilowattheure) devant le nucléaire (3.500 euros), l’hydroélectricité (2.500), le charbon (1.600), l’éolien (1.400) et le gaz et le pétrole (800 euros).

Commentaire

  1. C’est bien de comparer les niveaux d’investissements des différents types de production d’énergie.
    Cependant la vrai signification économique serait de comparer le prix de revient de chaque énergie en incluent le coût des carburants (charbon, gaz, fuel, uranium enrichi …) ainsi que les couts de production et de maintenance.

    Pierrot

Laisser un commentaire