La Chine, un poids lourd des énergies renouvelables

Leave a comment
chine_eoliennes_offshore

Investissements, fusions, acquisitions, la Chine est devenue l’un des plus importants investisseurs dans les projets liés aux énergies renouvelables. Les professionnels du secteur estiment tous que l’Empire du Milieu va être le principal moteur de leur croissance dans les prochaines années.

Selon une étude menée par l’École de finance et de management de Francfort, le Programme des Nations unies pour l’environnement et Bloomberg New Energy Finance, appelée « Tendance globale des investissements dans les énergies renouvelables 2011 », le secteur des énergies renouvelables a enregistré une croissance record l’année dernière, attirant 211 milliards de dollars, soit 30 % de plus que l’année précédente.

Pour la première fois, les pays émergents ont surpassé les pays développés dans les investissements sur des projets « verts » l’année passée.

En 2010, la Chine a investi 48,9 milliards de dollars dans la recherche sur les énergies et technologies vertes, tout particulièrement dans les champs d’éoliennes.

L’acquisition par le fabricant chinois de turbines Goldwind de 106,5 MW du projet éolien Shady Oaks en Illinois en Décembre 2010 est un élément marquant.  »Nous assistons à une approche holistique par les Chinois, il ne s’agit plus seulement de vendre des turbines, mais d’arriver le plus tôt possible et de rester longtemps », a déclaré Andy Kinsella, directeur du département offshore de Mainstream Renewable Power au cabinet KPMG, qui vient de publier une étude sur les fusions et acquisitions dans le secteur des énergies renouvelables.

La Chine pourrait ainsi pénétrer massivement le marché américain en multipliant investissements, fusions et acquisitions. Le marché européen étant déjà fortement concurrentiel, les entreprises chinoises devraient se focaliser sur les Etats-Unis.

Avant, peut-être, d’être rejointes par d’autres compagnies asiatiques, japonaises ou coréennes. En 2010, les entreprises asiatiques ont réalisé 59 acquisitions dans le secteur des énergies renouvelables (13% du total mondial) pour un montant de 3,4 milliards de dollars.

 

 

 

Laisser un commentaire