La décision de sortir du nucléaire devant la justice en Allemagne

Leave a comment
La décision de sortir du nucléaire devant la justice en Allemagne

RWE, numéro deux allemand de l’énergie, a porté plainte auprès de la cours constitutionnelle contre la décision de sortir du nucléaire prise, en juin dernier, par Angela Merkel. C’est le second opérateur allemand à saisir la justice pour cette raison.

En novembre dernier, EON avait déjà saisi la justice. En février dernier, selon ce qu’à déclaré Jürgen Grossman devant les actionnaires du groupe RWE, une plainte a été déposée.

Le gouvernement d’Angela Merkel avait décidé la sortie du nucléaire après la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Mais pour les groupes EON et RWE cette décision porterait atteinte à leur droit de propriétaires de réacteurs.

Pour le groupe EON ce n’est pas la décision en elle-même qui est visée mais l’absence de compensation financière pour les opérateurs qui, par cette décision, sont obligés de passer de lourdes provisions dans leur compte.

RWE aurait, en 2011, accusé une chute de 34% de son bénéfice net à cause de la fermeture de ses réacteurs. Berlin a en effet ordonné la fermeture immédiate de 8 réacteurs du parc allemand dès mars 2011, tandis que les réacteurs restants devraient cesser progressivement de fonctionner d’ici 2022.

Tous les groupes de production d’énergie ont été touchés par cette décision du gouvernement. Les trois principaux producteurs allemands, E.ON, RWE et EnBW, ont vu leurs résultats d’exploitation baisser, globalement, de 27% à 19,6 milliards d’euros.

Laisser un commentaire