La France et le Chili entament une coopération dans l’énergie

Leave a comment
SALAR DE ATACAMA

La France et le Chili ont jeté les bases d’une coopération dans les domaines nucléaire et minier avec la signature, jeudi, d’une feuille de route relative à l’énergie à l’occasion de la visite en France du ministre chilien de l’Energie.

Initié en octobre 2010 par les Présidents Sarkozy et Pinera, le partenariat franco-chilien pour l’énergie a été concrétisé ce matin à Bercy par la signature de la feuille de route des travaux à venir en présence d’Eric Besson, le ministre français de l’Economie, de l’Energie et de l’Economie numérique, et du ministre chilien de l’Energie et des Mines, Laurence Golborne.

L’accord de « coopération institutionnelle sans limite » permettra « de former une nouvelle génération d’ingénieurs nucléaires chiliens » et de procurer à la France « un accès aux métaux stratégiques qui est une de nos priorités », s’est félicité Eric Besson.

Aucun détail n’a été dévoilé, l’entente entre les deux pays n’en restant qu’« au stade de prémices ». Toutefois, l’accord permettra de sécuriser les approvisionnements d’Areva et d’Eramet en uranium, en terres rares et en cuivre et « de donner une valeur ajoutée plus grande aux minerais (chiliens) exportés », s’est réjoui Laurence Golborne.

Eric Besson a par ailleurs déclaré que la coopération franco-chilienne dans le domaine minier avait été abordée sans donner plus de détails.

Laisser un commentaire