L’AFD va davantage financer les énergies renouvelables

Leave a comment
11_energie_solaire_afrique

L’Agence Française de Développement va financer 17 nouveaux projets pour un montant de 350 millions d’euros. Les énergies renouvelables se tailleront la part du lion.

Début juillet, le Conseil d’administration de l’AFD a validé 350 millions d’euros de financement via des prêts et subventions. La plupart des 17 projets seront en Afrique. Seuls deux projets (Thaïlande et Afghanistan) seront sur d’autres continents.

Les financements concernent des secteurs comme le développement rural et urbain, le soutien aux PME, l’efficacité énergétique, l’accès et l’assainissement de l’eau ou l’éducation.

Les projets axés sur le développement des énergies renouvelables sont majoritaires. Au Ghana, l’AFD va prêter 50 millions d’euros pour la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Kpong de sécuriser la production d’électricité du pays. Cette centrale hydroélectrique produit 70 % de l’électricité ghanéenne.

Au Maroc, l’agence dirigée par Dov Zerah prêtera 100 millions d’euros pour permettre à l’Agence marocaine pour l’énergie solaire d’appuyer son plan de développement de l’énergie solaire. Grâce à cette énergie, le Maroc espère une économie de combustible de 38,5 millions de dollars par an.

L’AFD va également prêter 20 millions d’euros pour la réhabilitation énergétique de bâtiments en Thaïlande. La baisse des dépenses énergétiques est une priorité pour ce pays qui a vu ses émissions de CO2 augmenter de 250 % entre 1990 et 2007. Les investissements financés permettront d’économiser 55 GWh par an, pour des émissions de CO2 réduite de 30 000 t tonnes par an.

 

 

Laisser un commentaire