L’Allemand EON veut exploiter le gaz brésilien

Leave a comment
L’Allemand EON veut exploiter le gaz brésilien

Alors qu’elle a récemment investi le marché brésilien de l’électricité, la société allemande de production énergétique, EON, vient d’annoncer qu’elle s’intéresse également à l’exploitation du gaz brésilien.

Johannes Teyssen, patron de EON, a déclaré le 23 avril au Financial Times Deutschland qu’il envisageait un nouveau partenariat avec Eike Batista pour exploiter des gisements de gaz brésiliens découverts dans le nord du pays.

« Nous allons étudier l’invitation de Eike Batista, pour voir si nous pouvons travailler ensemble aussi dans ce domaine », a expliqué Johannes Teyssen aux journalistes. Eike Batista, milliardaire brésilien, est le propriétaire de la société productrice d’électricité, MPX, avec qui EON s’est déjà associé sur le marché de l’électricité.

Les deux groupes ont crée une société commune pour la construction et l’exploitation de centrales électriques, en particulier au gaz. C’est pourquoi ils souhaiteraient fortement exploiter eux-mêmes leurs propres matières premières.

Parallèlement, Eike Batista  voudrait développer son activité dans le secteur des énergies renouvelables, où l’expérience de EON, qui produit 4.000 mégawatts d’électricité éolienne, est précieuse. « Je n’ai pas ce savoir-faire, c’est pourquoi j’ai besoin d’eux », a-t-il précisé aux journalistes du Financial Times Deutschland.

Cette collaboration s’inscrit dans un cadre de concurrence accru en Europe pour le groupe Allemand dont l’international et les pays émergeant sont devenus les principaux prospects, en particulier la Brésil, l’Inde, la Turquie et la Russie.

Laisser un commentaire