L’américain First Solar se sépare de 30% de son staff

Leave a comment
L’américain First Solar se sépare de 30% de son staff

Le temps n’est pas au beau fixe pour le solaire. Après les faillites récentes d’Evergreen, Solyndra, Solon, Solar Milenium et Q-Cells, la société américaine First Solar, numéro un mondial sur le marché des panneaux solaires en couches minces, a annoncé qu’elle allait licencier 30% de ses effectifs.

2.000 licenciements vont être opérés, dont 1.200 à la fin de l’année, dans la cadre de la fermeture de l’usine de Francfort dont les effectifs avaient pourtant été doublés l’an dernier.

Les autres surpressions de postes auront lieu ailleurs en Europe, aux États-Unis mais aussi en Malaisie où 4 lignes de fabrications sur les 24 que compte First Solar dans ce pays seront arrêtées dès le 1er mai.

Cette coupe drastique est justifiée par « la détérioration du marché européen ». D’après son PDG, Mike Ahearn, First Solar doit réduire la production et les dépenses afin de « s’ajuster à la demande future qui sera probablement plus faible ».

Selon lui, la baisse du marché des panneaux solaires est en grande partie liée à la réduction des subventions sur les marchés traditionnellement les plus importants.

Ces coupes salariales devraient également permettre d’améliorer le coût des fabrications des panneaux solaires ; estimé entre 0,70 et 0,72$ par watt cette année, il devrait être revu à la baisse en 2013, entre 0,60 et 0,64$ par watt.

Laisser un commentaire