Le nucléaire japonais au niveau le plus bas de son histoire

Leave a comment
Le nucléaire japonais au niveau le plus bas de son histoire

Suite à l’accident de Fukushima, et l’arrêt successif des 53 des 54 réacteurs que compte le parc nippon, le nucléaire japonais a atteint le niveau d’utilisation le plus bas de son histoire.

D’après la Fédération de l’électricité japonaise, seul 23,7% de la capacité nucléaire du pays a été utilisée entre avril 2011 et mars 2012, soit 10,74% de la production d’électricité du pays ou 100,7 milliards de KWh. Ce taux était autour de 65% les deux années précédant la catastrophe (67,3% de la production d’électricité japonaise entre avril 20120 et mars 2011).

Alors qu’un seul des réacteurs du pays est encore en phase de production à ce jour, ce taux est descendu à 1,9% au mois de mars.

Par ailleurs Tokyo Electric Power vient d’annoncer que quatre des six réacteurs de Fukushima Daiichi 1, les plus endommagés, n’auront bientôt plus d’existence administrative. Le parc japonais passera donc de 54 à 50 réacteurs, en attendant d’autres probables décisions similaires.

En effet, les deux autres réacteurs de la centrale devraient également être administrativement supprimés, étant donné qu’ils ne seront plus exploités dans le futur. Le scénario devrait être le même pour les 4 réacteurs de la deuxième centrale nucléaire de Fukushima Daichii.

Alors que l’avenir du nucléaire japonais n’a pas a encore été décidé et que le pays risque de faire face à des pénuries énergétiques, le dernier réacteur en fonctionnement du pays doit être arrêté pour entretien le 6 mai. A cette date, la production d’électricité d’origine nucléaire au Japon sera nulle.

Laisser un commentaire