Les éoliennes : un impact sur les températures nocturnes ?

Leave a comment
Les éoliennes : un impact sur les températures nocturnes ?

Une étude publiée par les chercheurs de l’Université d’Albany, aux États-Unis, présente une conclusion inattendue : selon eux, les fermes éoliennes entraîneraient une augmentation de la température au sol.

L’étude a été réalisée au Texas, l’un des états américains qui compte le plus de fermes éoliennes, à partir de données obtenues par satellites entre les années 2003 et 2011.

Les chercheurs ont constaté un réchauffement nocturne du climat, dans des zones situées autour des fermes éoliennes, de l’ordre de 0,72 degré par décennie.

Pour eux, le fait que le réchauffement local soit observé uniquement la nuit pousse à penser qu’il pourrait directement être imputable aux grandes fermes éoliennes.

En effet, une fois la nuit tombée, la température se refroidit normalement davantage au sol que dans l’air. C’est l’activité des pales qui brasserait l’air plus chaud aérien et l’air plus froid du sol.

Les chercheurs de l’Université d’Albany ne sont cependant pas alarmistes. L’étude ne concerne qu’une région, et d’autres recherches devront être menées pour une éventuelle confirmation.

Ils refusent en tous cas de remettre en cause le bénéfice environnemental de l’énergie éolienne, comme l’explique Liming Zhou, l’un des chercheurs ayant mené cette étude : « l’énergie éolienne sera une des solutions au changement climatique, à la pollution de l’air et la sécurité énergétique… Mais comprendre l’impact des fermes éoliennes est critique afin de développer des stratégies de gestion destinées à assurer la durabilité à long-terme de l’énergie éolienne ».

Laisser un commentaire