L’hydrolienne EDF à nouveau testée en Bretagne

Leave a comment
L’hydrolienne EDF à nouveau testée en Bretagne

Deuxième phase de tests pour l’hydrolienne EDF, installation massive pesant 850 tonnes et mesurant 16 mètres de diamètre. Après avoir été immergée entre octobre 2011 et janvier 2012, le prototype produisant de l’électricité grâce aux mouvements des marées va à nouveau séjourner trois mois sous l’eau, au large de Paimpol-Bréhat.

Suite à cette nouvelle expérimentation, EDF testera l’été prochain le convertisseur sous-marin développé par Converteam, installation qui sera charge de récupérer l’électricité produite par l’hydrolienne.

Au printemps 2014, 4 hydroliennes seront raccordées en réseau par l’électricien français, par l’intermédiaire d’un câble de 15 kilomètres posé en juin. Il s’agira du plus grand parc mondial d’hydroliennes, construit grâce à un investissement de 40 millions d’euros.

Ce parc qui sera installé à 35 mètres de profondeur, aura une puissance maximale théorique de 500 KW.

En France, l’énergie hydrolienne a un potentiel estimé entre 1,5 et 3GW, soit la puissance de 1 à 2 réacteurs EPR.

En déplacement en Bretagne pour signer un partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure de Techniques avancées Bretagne (ENTSA), le président-directeur général d’EDF Henri Proglio a expliqué que l’énergie hydrolienne serait très utile même si elle resterait marginale dans le mix électrique français. Elle permettra notamment d’alimenter en électricité des îles isolées du réseau national.

Laisser un commentaire