Smart Grids : création d’une chaire d’université à Grenoble

Leave a comment
Smart Grids : création d’une chaire d’université à Grenoble

L’école d’ingénieurs ENSE3 de Grenoble a inauguré le 24 avril la première chaire universitaire de France dédiée aux Smart Grids, les réseaux électriques intelligents. Une chaire d’enseignement qui doit permettre d’améliorer la recherche française en la matière et de trouver des solutions innovantes pour améliorer les réseaux de production et de distribution de l’électricité.

Créée en partenariat entre l’ENSE3, la fondation partenariale Grenoble INP et ERDF, cette chaire universitaire en Smart Grids a pour vocation de générer à Grenoble un pôle d’excellence en Smart Grids, les réseaux électriques de l’avenir qui doivent optimiser la production et la consommation d’électricité grâce à une informatisation globale des réseaux.

« Face à la révolution que représentent les réseaux électriques intelligents ou ‘smartgrids’, la création de cette chaire industrielle d’excellence ERDF au sein de la Fondation Grenoble INP est une réponse importante aux défis scientifiques, technologiques, économiques et sociétaux auxquels sont confrontés aujourd’hui les réseaux de distribution », a indiqué l’ENSE3 dans un communiqué.

Les Smart Grids doivent notamment permettre l’émergence d’un « marché décentralisé de l’énergie » dans lequel l’usager sera également producteur s’il le souhaite, où sa consommation sera assistée par ordinateur pour être plus économique et écologique, et où la production sera optimisée pour éviter les gaspillages et les pénuries.

Laisser un commentaire