Solaire : l’Asie profite des régulations européennes

Leave a comment
Solaire : l’Asie profite des régulations européennes

L’Asie, et notamment la Chine, ont largement profité des régulations européennes en matière de lutte contre le réchauffement climatique, afin de développer leur industrie solaire photovoltaïque. Un processus visible sur l’ensemble du secteur solaire.

Selon Maïté Jaureguy-Naudin, directrice du centre énergie de l’Ifri, ce sont les « contraintes environnementales plus fortes dans les pays de l’OCDE » qui ont dopé la compétitivité des pays asiatiques dans le secteur solaire et plus globalement en matière d’énergies renouvelables.

Des régulations qui ont eu un impact dès l’extraction des terres rares et qui expliquent qu’aujourd’hui, la Chine détienne « 97% du marché alors que les ressources sont relativement bien distribuées ».

En matière de production de cellules photovoltaïques, la Chine est encore une fois la grande gagnante des politiques européennes de promotion des énergies vertes. La production asiatique (essentiellement chinoise) est massivement destinée à l’exportation vers les marchés européens.

Une situation de concurrence qui fragilise les entreprises européennes du secteur, « qui perdent du terrain année après année » selon Maïté Jaureguy-Naudin, provoquant une grave crise dans le secteur solaire et des délocalisations vers l’Asie d’entreprises européennes.

Laisser un commentaire