Total convoite le gaz de l’océan Arctique

Leave a comment
arctique

Les projets se multiplient afin d’exploiter les ressources de l’océan Arctique, bientôt accessibles grâce à la fonde des glaces. La Russie et le géant pétrolier français Total vont ainsi investir conjointement 38 milliards de dollars dans un projet de gaz naturel liquéfié.

Total avait besoin de l’accord de l’Etat pour participer à ce projet visant à produire du GNL dans la péninsule de Yamal. L’autorité russe de la concurrence vient de donner son feu, a annoncé le premier ministre Vladimir Poutine. « Grâce à ce projet, la Russie renforce sa présence sur le marché du GNL » a-t-il expliqué.

En mars, Total avait payé quatre milliards de dollars pour acquérir 12% du projet concerné, appelé Novatek.

Ce projet prévoit la construction d’un terminal dans la péninsule russe de Yamal qui permettra, une fois terminé en 2018, d’exporter 15,5 millions de tonnes de gaz par tankers vers la France.

La péninsule de Yamal est une région isolée de l’Arctique recouverte de permafrost, de toundra et de forêts de pin.

Laisser un commentaire