Un stade brésilien va se doter de panneaux solaires

Leave a comment
mineirao

Le Brésil espère faire en 2014 la Coupe du monde de football « la plus écolo » de l’Histoire, avec notamment le projet d’installer des panneaux solaires sur le toit du stade Mineirao de la ville de Belo Horizonte.

Le projet phare du Mineirao est la production d’énergie propre avec l’installation d’une usine solaire sur son toit qui approvisionnera quelque 1500 foyers.

« Il a un grand toit qui ne sert à rien et qui reçoit une grande radiation solaire. Alors, nous avons décidé d’installer des panneaux photovoltaïques, couvrir et faire une usine solaire », détaille l’ingénieur Alexandre Heringer.

Les 6000 panneaux solaires auront une puissance de 1,5 mégawatt (MW) par heure – très inférieure aux milliers de mégawatts produits par une centrale hydroélectrique – mais le coût est bien moindre aussi. L’usine solaire coûtera 12 millions de reals (5 millions d’euros), un investissement qui sera récupéré pendant les 25 ans de vie utile des panneaux et le coût opérationnel de l’usine est également « très bon marché », explique encore l’ingénieur.

Après le toit du Mineirao, les ingénieurs espèrent mettre à profit celui de l’aéroport international de Belo Horizonte en 2014.

« On n’accepte plus de travaux qui ne tiennent pas compte du respect de l’environnement« , explique à l’AFP José Roberto Bernasconi, président du syndicat d’architecture et d’ingénieurie de Sao Paulo.

Le projet du Brésil de faire de cette Coupe du monde la plus « écologique de l’histoire » est particulièrement ambitieux. Mais le ministre des Sports Aldo Rebelo l’a promis au début du mois, les douze stades seront « prêts avant les délais prévus« .

 

Laisser un commentaire